Cacao Talk, rubrique interviews de personnalités inspirantes sur Cacao Media

Élodie Placide, Mini__bn — Youtubeuse « C’est bien de pouvoir se sentir représenté.e par des gens qui nous ressemblent. »

À 24 ans, Élodie Placide est une Youtubeuse lifestyle et beauté, mais surtout engagé. Sa chaîne Mini Bn compte actuellement 27 900 abonné.e.s. Elle utilise sa plateforme afin de sensibiliser sa communauté aux sujets qui rythment sa vie comme l’endométriose, la sororité et l’amour de soi. Découvrez dans ce Cacao Talk, le parcours de cette jeune femme ambitieuse.
Interview de minibn : Youtubeuse lifestyle et beauté

Cacao Media⎢Bonjour Élodie peux-tu te présenter ?

Élodie⎢Je m’appelle Élodie, j’ai 24 ans. À l’heure actuelle, je fais un Master en communication digitale et depuis quelques années, j’ai ouvert une chaîne Youtube qui présente aussi bien de sujets de société, que des vidéos capillaires ou encore de maquillage.

Cacao Media⎢Tu as ta chaine Youtube Mini Bn depuis 2016 sur laquelle tu as plus de 27 900 abonné.e.s, pourrais-tu nous la présenter en quatre mots-clés ?

Élodie⎢Je pense féminité, je m’adresse beaucoup aux femmes. Mon audience est féminine à 97%. Ensuite, société, car j’aborde ce type de sujets vastes en terme général. Je dirais également fun et noir.e ou en terme général racisé.e.

Cacao Media⎢D’où t’es venue l’idée de te lancer sur Youtube ?

Élodie⎢J’ai beaucoup été soutenue car je partageais déjà toutes mes passions et mes points-de-vues sur Internet que ce soit sur Instagram ou Twitter. J’ai toujours admiré Youtube. J’ai vraiment connu la plateforme et commencé à regarder des vidéos lorsque j’avais 17 ans. Mais je n’arrivais pas forcément à m’identifier dans les vidéos des créateurs français. J’ai donc commencé à regarder Youtube en anglais avec des vidéos d’américaines, d’anglaises et d’australiennes.

Élodie⎢J’avais envie qu’il y ai ce même type de contenu en France, car je sais que tout le monde n’est pas bilingue et par conséquent n’y a pas forcément accès. J’avais bien envie de me lancer, j’en ai parlé sur les réseaux sociaux et beaucoup de gens m’ont encouragé et m’ont dit qu’ils regarderaient sûrement mon contenu. Je me suis dit pourquoi pas et au final ça a fonctionné !

Elodie Placide : la youtubeuse qui lève les tabous

Cacao Media⎢Ta chaîne présente notamment des tutoriels afin de les abonné.e.s puissent réaliser leurs propres produits de beauté. Quand a commencé chez toi cette passion du DIY ?

Élodie⎢J’ai commencé à faire mes propres produits quand j’ai vraiment commencé à m’occuper de mes cheveux lors de mes 17/18 ans. J’ai commencé à décrypter les compositions de certains produits et je me suis vite rendu compte qu’elles étaient dégueulasses. Je n’avais donc pas trop le choix, vu qu’à l’époque l’une des seules grandes marques pour les cheveux crépus était Activilong qui n’avait pas une composition top ou encore Shea Moisture aux Etats-Unis avec laquelle je m’étais pris 50 euros de frais de douanes en commandant. Je ne pouvais alors pas me le permettre tout le temps.

Élodie⎢J’ai donc essayé de faire mes soins maisons avec des produits bruts que l’on trouve assez facilement en Martinique et pas trop cher. Qu’il s’agisse d’huiles, de beurres etc.
Il n’y avait pas ce que je recherchais donc j’ai fait mes produits seule. Ce que je ne peux pas me procurer ou qui coûte trop cher, je le fais moi-même. Après j’adore toujours me faire plaisir avec certains produits. Mais je pense que c’est vraiment par manque de possibilité et manque de représentation chez certaines marques que j’ai commencé à faire mes produits.

Cacao Media⎢Quels sont les produits essentiels afin de commencer à créer ses propres produits cosmétiques ?

Élodie⎢Pour moi, ce serait des bons émulsifiants qui vont permettre les mélanges d’eau et d’huiles. Selon ce que tu veux faire, il y en a des différents types, ce que soit pour faire des crèmes pour la peau, pour les cheveux ou autre. Ensuite, ce serait de bons produits bruts, des bonnes huiles de bonne qualité, de première pression à froid. Après en plus ce serait les phases aqueuses, minérales ou florales ou encore les huiles essentielles, mais on peut s’en passer. Avec une bonne huile et un bon émulsifiant c’est déjà très bien.

Cacao Media⎢Tu parles également de sujets comme ton combat contre l’endométriose, mais également de sororité qu’est-ce qui t’a donné envie de parler de tels sujets engagés ?

Élodie⎢C’est dans ma personnalité. J’en parle tout le temps à des ami.e.s proches et sur youtube j’ai vraiment cette impression d’aussi parler à de ami.e.s. En ce qui concerne l’endométriose, il s’agit d’une maladie tellement méconnue et qui a marqué toute ma vie. C’est une maladie très solitaire. On se sent très seule car seule une femme sur dix en ai atteinte. Mais je sais que je ne suis pas unique dans le monde non plus donc il fallait que j’en parle car je me suis dit que si ça se trouve il y a plein de filles qui me regardent et qui elles aussi se sentent seules.

Élodie⎢Pour la sororité, c’est vraiment un principe fondamental pour moi. On a beaucoup cette image des femmes qui se chamaillent entre elles, alors que personnellement, au cours de ma vie j’ai été accompagnée par tellement de femmes ! La plupart des personnes qui ont marqué ma vie sont des femmes. C’est dommage que l’on ai cette “impression” qu’il faille avoir des amis masculins pour être cool, alors qu’au final on se suffit très bien entre nous-même, même si je ne dis pas que l’on doit rester qu’entre nous. Je trouve que nos amitiés ne sont pas assez mises en valeur et que les femmes elles-mêmes ne se mettent pas assez en valeur, par fausse modestie et il faudrait changer les choses et se tendre la main.